lundi 13 janvier 2014

52 Ancestors : #2 Thérèse Schaffuser


Je vous ai déjà bien introduit la famille SCHAFFUSER de par le mystère qui entoure Marie SCHAFFUSER, ainsi que par ma première participation au challenge "52 Ancestors in 52 Weeks" qui concernait André SCHAFFUSER, le fils naturel de Marie. Il est temps maintenant de vous présenter la fille d'André, Thérèse SCHAFFUSER qui est mon arrière grand-mère ! (pour ceux qui sont perdus, vous pouvez aller voir ici pour situer Thérèse dans mon arbre)

Comme je l'ai dit dans ce précédent article, je sais malheureusement peu de choses sur Thérèse et sa vie (à part ses dates de naissance, mariage et décès), mais au moins nous connaissons son apparence physique grâce à un portait d'elle !


Portrait de Thérèse SCHAFFUSER par Rémy HETREAU (gravure à la pointe sèche)

Ce portrait réalisé par l'artiste Rémy HETREAU, je l'ai toujours vu dans le salon de mes parents et il était pour moi la seule représentation de Thérèse. Le souci, c'est que Thérèse décède en 1910 et que je m'aperçois que Rémy est né en 1913, il n'a donc pas pu faire le portrait du vivant de Thérèse !

Rémy HETREAU vient du village de Patay près d'Orléans. Il a été élève à l'Ecole des Beaux Arts d'Orléans dont mon grand-père Louis-Joseph SOULAS devint le Directeur en 1939. Thérèse SCHAFFUSER est la belle-mère de Louis-Joseph. Celui-ci est d'ailleurs lui-même originaire de Coinces, un village à 5 km de Patay. Lorsque j'ai interrogé mon père à ce sujet, il m'a dit que sa soeur aînée était très amie avec la famille HETREAU et que c'est sans doute elle qui a demandé à Rémy de faire le portrait, qui daterait alors des années 1970, et non de l'époque de Thérèse, comme je le croyais ! 

Il devait donc exister une photographie de Thérèse qui aurait servi de modèle pour faire le portrait. Heureusement, mon père a retrouvé dans ses papiers la photographie qui semble avoir servi de modèle :


Thérèse SCHAFFUSER
A noter que le fait que les deux portraits de Thérèse ne soient pas dans le même sens n'infirme pas l'hypothèse que ce soit bien cette photo qui ait servi au portrait, au contraire ! La gravure à la pointe sèche, technique utilisée par Rémy HETREAU, donne pour résultat à l'impression une image inversée par rapport à la plaque de cuivre sur laquelle l'artiste a gravé le portrait. Le portrait est donc gravé dans le même sens que la photo et inversé à l'impression.

Restait à déterminer l'âge de Thérèse sur ce portrait. Là encore mon père m'a communiqué un détail d'une photographie où Thérèse tient son bébé, ma grand-mère Marguerite, dans ses bras.


Thérèse et sa fille Marguerite

Sur cette photographie, ma grand-mère est toute petite, elle doit avoir environ 1 an. La photo aurait donc été prise vers 1908, et Thérèse serait donc âgée d'environ 29 ans sur cette photo. On voit qu'elle fait plus âgée sur cette photo que sur la précédente. Je dirai donc que sur le portrait de Thérèse qui a servi à la gravure, Thérèse aurait une vingtaine d'années.


Pour finir, voici le résumé dynamique des informations que j'ai sur Thérèse :




Sur cette ligne de vie, on voit que Thérèse décède jeune, à la naissance de son troisième enfant, alors qu'elle a 31 ans. Elle est inhumée au cimetière d'Ivry-sur-Seine.


Pour la semaine prochaine, nous allons quitter l'Alsace et changer de branche pour aller du côté de ma mère ! A bientôt !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire