dimanche 22 juin 2014

Le dimanche 22 juin 2014 par Marine S dans ,    Pas encore de commentaire

Après Rachel GOSSELIN, remontons plusieurs générations de GOSSELIN jusqu'à Jacques GOSSELIN né en 1642 à Le Coudray et décédé en décembre 1685 à Ecrainville en Seine Maritime. L'arbre d'ascendance de Jacques GOSSELIN présente une originalité que j'ai trouvé intéressante à noter.

Jacques est le fils de Jacques GOSSELIN (1605-1655) et Suzanne AUFRAY (1606-1655). Là où ça se corse, c'est que le père de Jacques a épousé en secondes noces la mère de Suzanne sa femme, comme vous le montre l'arbre ci-dessous :




Deux ancêtres qui se marient entre eux... est-ce synonyme d'implexe ?
Mais tout d'abord, qu'est-ce que l'implexe ? 

A chaque génération en ascendance notre nombre d'ancêtres double : nous à la 1ère génération, puis nos 2 parents, nos 4 grand-parents, nos 8 arrières grand-parents... normalement à la génération n, nous devrions avoir 2 puissance n-1 ancêtres ! 

Mais vous avez au moins une fois rencontré dans votre arbre deux de vos ancêtres, plus ou moins lointains, qui se sont mariés entre eux. C'est un phénomène tout à fait normal car si l'on suit le raisonnement du calcul du nombre d'ancêtres théoriques, en prenant en moyenne 25 ans entre chaque génération, on devrait avoir 2 milliards d'ancêtres en 1200. 


Evolution de notre nombre d'ancêtres

Cependant vers 1200, la population mondiale était d'environ de 400 millions d'habitants (selon Wikipedia) et n'a atteint 2 milliards que vers 1930 ! Cela signifie que notre nombre réel d'ancêtres est inférieur à notre nombre théorique, et que certains de nos ancêtres se sont forcément mariés entre eux sans même le savoir. L'implexe permet alors de déterminer le taux d'ancêtres en double (ou en triple !) dans notre arbre.

Le taux d'implexe est calculé pour chaque génération égal à : 



A noter que plus on remonte les générations, plus le taux est grand. Pour en revenir au cas de Jacques : Isaac GOSSELIN et Perrine DELAUNAY sont deux ancêtres de Jacques qui se sont mariés entre eux, mais n'ont pas eu d'enfant. Donc ils ne sont pas à l'origine d'un implexe dans mon arbre généalogique.

Mais tout de même, cela veut dire que Perrine est doublement la belle-mère de Jacques, et idem pour Suzanne dont Isaac est doublement le beau-père. Quant à notre Jacques fils, son grand père paternel et sa grand mère maternelle étaient donc mariés ! Cela devait lui faire un peu bizarre quand même !



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire ! Si vous n'arrivez pas à commenter, c'est de la faute de Chrome... sur Internet Explorer, Firefox ou votre smartphone cela devrait mieux marcher ;)