jeudi 11 décembre 2014

Le jeudi 11 décembre 2014 par Marine S dans ,    1 commentaire

Honorine PITROU est la femme de Victor CHOMETON dont je vous parlais dans mon dernier article. En fait, Honorine m’a réservé bien des surprises et est l'objet de la plus grande énigme de ma généalogie, ou la plus grande preuve qu'il ne faut pas se fier à la mémoire familiale…

Lorsque j’ai commencé la généalogie, je ne connaissais pas les parents d'Honorine, et la seule information que j’avais sur elle est qu’elle était d’origine anglaise. Sur l’arbre généalogique familial, elle apparaissait alors comme « Honorine PETREW ». 

En effet, de mémoire familiale, la famille de mon grand-père paternel a toujours eu la réputation d’être d’origine anglaise. Voici pourquoi :

- Eugène CHOMETON, le père de mon grand-père disait lui-même que sa mère Honorine était d’origine anglaise.
- Les CHOMETON ressemblaient physiquement à des anglais. Ci-dessous une photographie de mon grand-père qui, je trouve en effet, a plutôt le type anglais :


Mon grand-père et ses quatre fils
- Les CHOMETON vivaient comme des anglais : ils importaient leur nourriture d’Angleterre, ainsi que leur vaisselle, dont nous avons encore quelques pièces héritées de mon grand-père qui les tenait de ses parents.
- Ils avaient des prénoms à consonance anglaise comme certains enfants d’Eugène (Christiane Victoria, William, Richard, Rosa Georgina). 

Lorsque j’ai commencé mes recherches, je m’attendais donc à devoir expérimenter la généalogie à l’anglaise, et cela m’était une idée plutôt sympathique.

Seulement, lorsque j’ai retrouvé l’acte de mariage d’Honorine avec Victor CHOMETON, j’ai découvert que l’orthographe de son nom de famille était PITROU et non PETREW. Cela aurait pu être une francisation, mais le prénom de son père est "Philippe Gervais", un prénom bien français… Des recherches plus approfondies me montrèrent qu’il était originaire du Calvados depuis plusieurs générations… Idem pour sa mère, Henriette Eulalie MARIE, dont la famille vient également du Calvados. 


Début de l'acte de mariage entre Victor et Honorine
Source : Archives municipales du Havre
Grosse déception donc, je n’ai pas trouvé d’anglais dans la famille... La mémoire familiale et ses déboires me direz-vous… mais je ne peux pas me résoudre à croire que cette origine anglaise n’était qu'un mythe ! 



1 commentaire:

  1. Tout comme mon père prétendait que nous avions des origines écossaises car ma grand-mère paternelle s'appelait Simone Wylock. Or, il y a beaucoup de Wylock en Ecosse, mais il y a aussi beaucoup de Wylock (et orthographes dérivées) en Flandre (je suis originaire de Belgique, mais avec un grand-père français). "Willox" en vieux flamand signifie "escargot". Un cousin éloigné de la famille Wylock m'avait raconté qu'un autre cousin Wylock avait trouvé des racines de notre famille en Ecosse. Vu que je n'ai jamais été en contact avec ce dernier cousin (qui lui est bien flamand), je ne peux donc savoir d'où il tient ses informations.

    Les légendes familiales ont l'art de nous embrouiller l'esprit. :-D

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire ! Si vous n'arrivez pas à commenter, c'est de la faute de Chrome... sur Internet Explorer, Firefox ou votre smartphone cela devrait mieux marcher ;)