lundi 30 juin 2014

Le lundi 30 juin 2014 par Marine S dans    2 commentaires

ZYGOMATIQUE
n.m. Muscle servant à rire et qui j'espère vous aura servi pendant ce mois de Challenge AZ sur mon blog !


samedi 28 juin 2014

Le samedi 28 juin 2014 par Marine S dans    2 commentaires

YOUPI
Interjection. Le cri du généalogiste lorsque les Archives Départementales qui l'intéressent sont enfin en ligne. Est souvent suivi d'une crise de nerfs car le site Internet est déjà saturé.



vendredi 27 juin 2014

Le vendredi 27 juin 2014 par Marine S dans    Pas encore de commentaire

X
1. Abrev. Signifie le mariage lorsque l'on relève l'Etat Civil. 2. Cal. Décembre. 3. Fil. De parents inconnus. 4. Signature de nos Ancêtres dans leurs campagnes.




jeudi 26 juin 2014

Le jeudi 26 juin 2014 par Marine S dans    Pas encore de commentaire

WAGON
n.m. Le moyen de transport du généalogiste pour aller aux Archives (à condition que la SNCF ne soit pas en grève).







mercredi 25 juin 2014

Le mercredi 25 juin 2014 par Marine S dans    2 commentaires

VILLERS-COTTERETS (Ordonnance)
Acte de naissance du généalogiste, datant de 1539.





mardi 24 juin 2014

Le mardi 24 juin 2014 par Marine S dans    Pas encore de commentaire

URBANISATION
n.f. Ce qui a conduit nos Ancêtres à ne pas rester dans leurs petits villages d'origine et brouiller leurs pistes dans les grandes villes.


lundi 23 juin 2014

Le lundi 23 juin 2014 par Marine S dans ,    4 commentaires


Allez une petite pause dans le Challenge AZ pour me remettre à l'heure sur 52 Ancêtres en 52 Semaines. Aujourd'hui c'est au tour de Louis AUFRAY (orthographié également ANFREY) de passer aux rayons X. Louis est le grand-père de Jacques dont je vous parlais dans mon précédent article. C'est mon ancêtre havrais le plus lointain et l'un de ceux qui a dû avoir l'une des vies les plus excitantes ! Louis était en effet Capitaine de navire au XVIème siècle, donc notamment au temps d'Henri IV !


Gravure du Havre au XVIème siècle


Louis est né vers 1560, fils de Louis AUFRAY/ANFREY et de mère non précisée. Le 16 avril 1605, Louis épouse Perrine DELAUNAY au Havre. Perrine est la fille de Lusse DELAUNAY qui s'avère être également capitaine, et même corsaire dixit certains généalogistes qui ont fait des recherches sur cette branche. 

Cette branche a en effet été étudiée par d'autres généalogistes, sans doute à partir d'archives protestantes, car je n'ai pas pu les vérifier sur les registres paroissiaux du Havre. A noter également qu'au XVIème siècle, une majorité des gens de mer étaient protestants, surtout en Normandie. Mais même en regardant les archives protestantes, mes lacunes en paléographie ne me permettent pas de déchiffrer proprement les actes ! 

J'ai tout de même retrouvé une trace de Louis dans l'ouvrage "Le Havre Maritime du 16ème au 18ème siècle" de Philippe Barrey où celui-ci énumère expéditions des navires année par année. On y retrouve Louis ANFREY en 1595, lieutenant sur la Bonne-Attente en partance pour l'Afrique et l'Amérique du Sud (page 199).

Extrait de la page 199 de "Le Havre Maritime du XVIème au XVIIIème siècle"

Une recherche numérique de son nom dans le livre PDF ne m'a pas donnée d'autre trace de Louis. Mais pour être sûre, j'ai prévu de le lire en entier ! Une recherche sur Alonce Le Buroys m'apprend tout de même (page 144) que la Bonne-Attente fut victime d'une tempête près de la côte du Brésil en 1597. Seuls 20 hommes survécurent et se sauvèrent à la nage pour rejoindre la terre ferme où ils furent faits prisonniers par les Espagnols jusqu'à la paix. Louis était peut-être parmi eux s'il avait également fait partie du voyage de 1597 à bord de la Bonne-Attente (le nom du lieutenant n'est pas indiqué dans le livre pour ce voyage).

Enfin, toujours selon la communauté généalogique, Louis décède le 1er septembre 1624. La précision de la date mais l'absence de lieu me fait penser à un événement particulier qui aurait pu arriver plutôt qu'un décès répertorié dans les actes paroissiaux. Il me faudrait retrouver quel généalogiste précisément est à l'origine de ces informations sur les AUFRAY/ANFREY, car aujourd'hui sur Geneanet plusieurs dizaines de généalogistes présentent tous ces mêmes informations sur l'état civil de Louis. 


Pour plus d'informations sur les corsaires protestants :

- Les corsaires huguenots au XVIème siècle : 

- La page Wikipedia sur l'Histoire du Havre : 


Le lundi 23 juin 2014 par Marine S dans    Pas encore de commentaire

TD
n.f. Abrev. Tables Décennales. Registres alphabétiques datant d'après 1792 permettant au généalogiste de chercher plus et plus vite, mais à caractère très addictif.



dimanche 22 juin 2014

Le dimanche 22 juin 2014 par Marine S dans ,    Pas encore de commentaire

Après Rachel GOSSELIN, remontons plusieurs générations de GOSSELIN jusqu'à Jacques GOSSELIN né en 1642 à Le Coudray et décédé en décembre 1685 à Ecrainville en Seine Maritime. L'arbre d'ascendance de Jacques GOSSELIN présente une originalité que j'ai trouvé intéressante à noter.

Jacques est le fils de Jacques GOSSELIN (1605-1655) et Suzanne AUFRAY (1606-1655). Là où ça se corse, c'est que le père de Jacques a épousé en secondes noces la mère de Suzanne sa femme, comme vous le montre l'arbre ci-dessous :




Deux ancêtres qui se marient entre eux... est-ce synonyme d'implexe ?
Mais tout d'abord, qu'est-ce que l'implexe ? 

A chaque génération en ascendance notre nombre d'ancêtres double : nous à la 1ère génération, puis nos 2 parents, nos 4 grand-parents, nos 8 arrières grand-parents... normalement à la génération n, nous devrions avoir 2 puissance n-1 ancêtres ! 

Mais vous avez au moins une fois rencontré dans votre arbre deux de vos ancêtres, plus ou moins lointains, qui se sont mariés entre eux. C'est un phénomène tout à fait normal car si l'on suit le raisonnement du calcul du nombre d'ancêtres théoriques, en prenant en moyenne 25 ans entre chaque génération, on devrait avoir 2 milliards d'ancêtres en 1200. 


Evolution de notre nombre d'ancêtres

Cependant vers 1200, la population mondiale était d'environ de 400 millions d'habitants (selon Wikipedia) et n'a atteint 2 milliards que vers 1930 ! Cela signifie que notre nombre réel d'ancêtres est inférieur à notre nombre théorique, et que certains de nos ancêtres se sont forcément mariés entre eux sans même le savoir. L'implexe permet alors de déterminer le taux d'ancêtres en double (ou en triple !) dans notre arbre.

Le taux d'implexe est calculé pour chaque génération égal à : 



A noter que plus on remonte les générations, plus le taux est grand. Pour en revenir au cas de Jacques : Isaac GOSSELIN et Perrine DELAUNAY sont deux ancêtres de Jacques qui se sont mariés entre eux, mais n'ont pas eu d'enfant. Donc ils ne sont pas à l'origine d'un implexe dans mon arbre généalogique.

Mais tout de même, cela veut dire que Perrine est doublement la belle-mère de Jacques, et idem pour Suzanne dont Isaac est doublement le beau-père. Quant à notre Jacques fils, son grand père paternel et sa grand mère maternelle étaient donc mariés ! Cela devait lui faire un peu bizarre quand même !



samedi 21 juin 2014

Le samedi 21 juin 2014 par Marine S dans , ,    Pas encore de commentaire

J'ai pris un peu de retard pour vous parler de Rachel GOSSELIN qui n'est autre que la fille de Stanislas GOSSELIN, que je vous avais présenté dans mon dernier article, et de Clotilde CAREL, qui fera sûrement l'objet d'un prochain article ! 

Rachel Gabrielle GOSSELIN est née au Havre le 26 mai 1871. A cette époque, ses parents habitent au 39 rue de la Gaffe. J'ai cherché à resituer cette rue dans Google Maps, mais sans succès. C'est en tombant sur le site http://avenio.ville-lehavre.fr/4DCGI/Web_IndexListeLieux/ILUMP27410 (qui s'avère très pratique !) que j'ai vu qu'elle avait été détruite lors des bombardements du Havre en 1944 et n'avait pas été reprise au plan d'urbanisme. Cette rue n'existe donc plus aujourd'hui !

Acte de naissance de Rachel GOSSELIN
Source : Arhcives Départementales de Seine Maritime

La famille déménage ensuite au 5 rue Marie Thérèse. Idem, impossible de situer la rue dans Google Maps, mais heureusement le site trouvé précédemment m'indique que cette rue est devenue l'avenue du Général Archinard. C'est à 10 minutes à pied de la rue Lesueur où habite un certain Eugène CHOMETON. Est-ce en se croisant dans le voisinage que Rachel et Eugène vont tomber amoureux ? Est-ce que Madame CHOMETON achetait ses chapeaux chez le chapelier Stanislas GOSSELIN, le père de Rachel ? En tout cas, Rachel et Eugène se marient le 30 mars 1894 au Havre à tous deux 23 ans. Ils ne font malheureusement pas de contrat de mariage, ce qui m'aurait permis d'en savoir plus sur leur statut social. Dans l'acte de mariage, Rachel est indiquée comme "sans profession" donc je ne sais pas quel fut son métier. 

Rachel et Eugène auront 10 enfants de 1895 à 1912, 3 filles et 7 garçons, dont mon grand-père Pierre et la petite dernière Rosa qui est décédée la dernière en 2007. Je ne faisais pas encore de généalogie quand mon grand-père est décédé en 1994, et malheureusement, je n'ai jamais pu interroger Rosa sur ses parents. Nous l'avions perdue de vue... car elle vivait à Hawaï depuis plusieurs dizaines d'années.

Parmi les autres enfants de Rachel et Eugène, trois garçons sont décédés avant d'avoir atteint l'âge adulte, et leurs deux autres filles, les aînées, ont épousé des américains, rencontrés pendant la Première Guerre Mondiale, et sont parties vivre aux Etats-Unis.

Rachel est décédée avant Eugène, le 11 décembre 1959 à Montivilliers. 

Pour finir, voici la seule petite photographie d'elle que je connais :


Rachel GOSSELIN



Le samedi 21 juin 2014 par Marine S dans    Pas encore de commentaire

SOURCE
n.f. 1. Origine d'une information, mais que le généalogiste, dans sa hâte, oublie de noter une fois sur deux. 2. La partie immergée de l'iceberg de nos recherches.


vendredi 20 juin 2014

Le vendredi 20 juin 2014 par Marine S dans    Pas encore de commentaire

RECENSEMENT
n.m. Annuaire par ville du XIXème siècle où les gens ne sont pas classés par ordre alphabétique sinon cela aurait été trop facile.


jeudi 19 juin 2014

Le jeudi 19 juin 2014 par Marine S dans    1 commentaire

QUÊTE
n.f. Ce qui fait de la généalogie une aventure passionnante.


mercredi 18 juin 2014

Le mercredi 18 juin 2014 par Marine S dans    Pas encore de commentaire


PALÉOGRAPHIE
n.f. Etude des pattes de mouches que les curés ont laissées sur les registres BMS pour que les recherches du généalogiste ne soient pas trop faciles.


mardi 17 juin 2014

Le mardi 17 juin 2014 par Marine S dans    Pas encore de commentaire

ONOMASTIQUE
n.f. 1. Science étudiant les noms propres. 2. Gen. Discipline permettant de savoir ce que veut dire son nom de famille en vieux français, à condition que celui-ci n'ait pas trop évolué.




lundi 16 juin 2014

Le lundi 16 juin 2014 par Marine S dans    Pas encore de commentaire

NOBLE
n.m. Ancêtre dont on cherche désespérément à établir la relation avec soi-même.




samedi 14 juin 2014

Le samedi 14 juin 2014 par Marine S dans    2 commentaires

MÉMOIRE ORALE
n.f. Première source d'informations pour le généalogiste, qui sera généralement infirmée au bout de quelques recherches.




vendredi 13 juin 2014

Le vendredi 13 juin 2014 par Marine S dans    Pas encore de commentaire

LOGICIEL
n.m. Son choix est souvent un casse-tête, entre affichage web intégré, carte des lieux en 3D, impression d'arbres peints à la main, conversion du calendrier julien... mais en fin de compte, tout ce qui nous intéresse c'est l'export Gedcom pour les cousins.



Bonus : Trouvez la réglette.





jeudi 12 juin 2014

Le jeudi 12 juin 2014 par Marine S dans    2 commentaires

KAMIKAZE
n.m. Généalogiste qui va au Service Historique de la Défense sans avoir préparé sa visite à l'avance.




mercredi 11 juin 2014

Le mercredi 11 juin 2014 par Marine S dans    Pas encore de commentaire

JACQUES d'ABOVILLE
Mathématicien des généalogistes pour numéroter les Descendants.




mardi 10 juin 2014

Le mardi 10 juin 2014 par Marine S dans    Pas encore de commentaire

IMPLEXE
n.m. 1. MATH. Rapport entre le nombre réel et le nombre théorique d'Ancêtres. 2. Arboriculture Emmêlement de branches qui fait qu'un arbre généalogique ressemble plus à du lierre qu'à un chêne.



lundi 9 juin 2014

Le lundi 9 juin 2014 par Marine S dans    Pas encore de commentaire

HÉRALDIQUE
n.f. Discipline permettant de créer un logo pour sa famille à partir d'un légume ou d'un animal.



samedi 7 juin 2014

Le samedi 7 juin 2014 par Marine S dans    1 commentaire

GENEANET
n.m. inv.  Un site Internet qu'il est bien. Mieux que la recherche Google, mieux que les rencontres Facebook, parfois un peu trop addictif, à en oublier qu'on a de la famille au 1er degré.





vendredi 6 juin 2014

Le vendredi 6 juin 2014 par Marine S dans    4 commentaires

FILIATION
n.f. Agnatique elle est machiste... Cognatique elle est féministe...! 




jeudi 5 juin 2014

Le jeudi 5 juin 2014 par Marine S dans    Pas encore de commentaire

ENFANT NATUREL
n.m. Ancêtre qui n'a pas de père, ce qui fait un trou dans l'arbre généalogique.




mercredi 4 juin 2014

Le mercredi 4 juin 2014 par Marine S dans    1 commentaire

DESCENDANTS
n.m. 1. Membres de notre famille issus de nos Ancêtres et que l'on recherche sans fin de jour comme de nuit pour organiser une Cousinade. 2. Nos enfants qui ont la chance d'avoir un arbre généalogique déjà tout fait.




mardi 3 juin 2014

Le mardi 3 juin 2014 par Marine S dans    3 commentaires

COUSINADE
n.f. Un Ancêtre commun plus ou moins lointain, un même physique hérité plus ou moins marqué : de bonnes excuses pour se rassembler, faire la fête, bien boire et bien manger.





lundi 2 juin 2014

Le lundi 2 juin 2014 par Marine S dans , ,    Pas encore de commentaire

Après de nombreuses semaines passées sur ma branche paternelle SOULAS, revenons en Normandie du côté de ma mère à la découverte de notre branche GOSSELIN. 

Le personnage qui m'a le plus marqué dans cette branche est Stanislas Daniel GOSSELIN. Tout d'abord, c'est grâce à lui que j'ai mis le doigt dans la généalogie en avril 2003. J'avais eu l'idée de taper les noms de mes ancêtres sur Internet pour voir ce que cela donnait, sans succès, jusqu'à ce que je le découvre sur le site Internet d'un généalogiste. Pratiquement toute son ascendance y était mais aucun de ses descendants, j'avais alors renseigné le généalogiste sur celle qui était à l'époque l'unique fille que je lui connaissais, Rachel, mon arrière-grand-mère.

Je me suis alors penchée sur les autres branches de l'arbre, vu que celle-là était si complète. Les années ont passé, et puis quand les Archives de Seine Maritime ont été en ligne je me suis intéressée à Stanislas et à sa vie.

Stanislas Daniel GOSSELIN est né le 12 mai 1812 dans une commune au bord de la mer, à Saint-Jouin en Seine Maritime (en 1823, Saint-Jouin fusionnera avec Bruneval pour donner Saint-Jouin-Bruneval). Stanislas est le 9ème des 10 enfants de Jean Guillaume GOSSELIN, cultivateur et boucher, et Marie Anne LEBAS, tous deux demeurant à Saint-Jouin.

Acte de naissance de Stanislas GOSSELIN
Source : Archives Départementales de Seine Maritime en ligne - 4E 09581 Page 30

Le point important est que je ne retrouve Stanislas que 43 ans plus tard à Gonneville-la-Mallet, commune voisine de Saint-Jouin, où il exerce le métier de chapelier.
En effet, le 19 novembre 1855, Stanislas épouse à Gonneville-la-Mallet Clotilde CAREL, couturière originaire de Vittefleur. Que s'est-il passé pendant 43 ans ? Mystère ! De mémoire orale, Stanislas est compagnon du Tour de France. Mais les associations de campagnonnage n'avaient pas d'existence légale avant le milieu du XIXème siècle, donc il va m'être difficile de prouver cette information...

Tout juste quatre mois après le mariage de Stanislas et Clotilde, naît leur premier enfant Paul GOSSELIN le 19 mars 1856 à Gonneville-la-Mallet. Un an plus tard, le 15 mars 1857 naît également à Gonneville-la-Mallet leur second enfant, Mathilde Virginie.

Puis c'est seulement en 1871 que je retrouve Stanislas et Clotilde au Havre à la naissance de leur fille Rachel Gabrielle le 26 mai 1871. Nulle trace d'eux dans les Tables Décennales de Gonneville-la-Mallet entre 1855 et 1871. Malheureusement, les recensements ne sont pas en ligne en Seine Maritime, ils me seraient d'une grande aide pour mieux cerner la date de déménagement du couple de Gonneville-la-Mallet à une éventuelle autre commune avant d'arriver au Havre. Au Havre en 1871, la famille habite au 39 rue de la Gaffe et Stanislas est toujours chapelier.

Ci-dessous, j'ai trouvé en furetant sur le net la photographie d'une chapellerie havraise à laquelle aurait pu ressembler celle de Stanislas ou dans laquelle, qui sait, il a peut être travaillé :

Chapellerie Osswald, rue de Paris au Havre (1908)
Source : Extrait d'un journal havrais de 1998 trouvé sur le forum GGHSM


Stanislas décède le 19 juillet 1891 au Havre à son domicile du 5 rue Marie Thérèse (aujourd'hui rue Général Archinard).

Acte de décès de Stanislas GOSSELIN
Source : Archives Départementales de Seine Maritime en ligne - 4E 12482 Page 46

Il y a donc encore beaucoup de zones d'ombre sur la vie de Stanislas : qu'a-t-il vraiment fait pendant les 43 premières années de sa vie ? Et comment est-il arrivé au Havre entre 1855 et 1871 ? Où sont nés les éventuels enfants qu'il a eus pendant cette période ? Des questions qui ne sont pas insurmontables mais qui demandent d'aller plus loin que l'Etat civil ! (quand j'y aurai accès ;)


Lien :
Un lien très intéressant pour en savoir plus sur le compagnonnage : 



Le lundi 2 juin 2014 par Marine S dans    4 commentaires

BMS
n.m. Abrev. Baptêmes Mariages Sépultures. Registres paroissiaux datant d'avant 1792, et classés par année où il manque généralement celle que le généalogiste recherche.